Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Comités paritaires et SSUC : Comment saisir la paie de vos employés dans un système de paie

Ce mémo s’adresse aux employeurs devant fournir leurs informations de paies aux divers comités paritaires de l’industrie des services automobiles.

Comme vous le savez, les heures travaillées permettent de faire le suivi des cartes de compétences de vos employés. Il est donc important d’inscrire les heures réellement travaillées sur les talons de paie de vos employés. Les taux horaires sont également régis par les décrets des comités paritaires. Vous devez donc continuer d’inscrire les taux horaires réguliers de vos employés.

Voici donc un exemple de ce que nous vous proposons pour la saisie des heures travaillées afin de respecter les règles des comités paritaires et présenter correctement les sommes payées à vos employés pour la subvention salariale.

À la suite de vos analyses, vous avez décidé d’accorder un salaire de 600 $ par semaine à votre employé.  Cet employé travaille normalement 40 heures par semaine et gagne 20 $/h.  Pour la semaine 1 d’admissibilité à la subvention, votre employé a réellement travaillé 10 heures. Sur son talon de paie, vous devez inscrire :

Code de GainNbre heuresTaux horaireSalaire
Salaire régulier1020200
Autres (Note 1)  400
Total payé  600

Note 1 :
Le code de gain « Autre » est le code que vous utilisez normalement pour inscrire des montants payés à l’employé, sans qu’il n’y ait d’heures travaillées.

Pour les employeurs utilisant un fournisseur de service tel qu’EmployeurD, Netris, etc., nous vous recommandons de communiquer avec eux afin de vous assurer d’utiliser le bon code de gain.

Pour les employeurs utilisant les plateformes des rapports mensuels en ligne, nous vous recommandons de communiquer avec votre comité paritaire si vous n’êtes pas certain de la ligne à utiliser.

Was This Article Helpful?

0