Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Est-ce que mon employé ayant des jeunes enfants est obligé de rentrer au travail ?

La Loi sur les normes du travail prévoit qu’un salarié peut s’absenter du travail pendant 10 jours par année pour s’occuper de la garde de ses enfants. Ainsi, si aucune solution alternative n’est possible et qu’un parent doit rester à la maison avec ses enfants, ce dernier pourra s’absenter. Au-delà de ces 10 jours prévus à la loi, nous considérons qu’en raison des circonstances exceptionnelles, l’employeur n’a d’autres choix que de permettre l’absence du salarié.

Les employeurs doivent donc tenter de se réorganiser afin de maintenir les activités de l’entreprise en créant des alternatives comme en favorisant le télétravail si c’est possible. Dans d’autres cas, les différents quarts de travail ou l’assouplissement de l’horaire de travail peut également permettre une certaine latitude aux parents.

Par ailleurs, les employés doivent tenter de trouver des solutions à plus long terme si la situation venait à perdurer.

Notez que nous ne recommandons pas d’improviser un service de garde des enfants de vos employés sur les lieux de travail afin de respecter de l’esprit des directives gouvernementales.

Est-ce que cette absence doit être rémunérée ?

La Loi sur les normes du travail prévoit, depuis le 1er janvier 2019, que les deux premières journées d’absence pour cause de maladie ou d’obligation familiale, doivent être rémunérées. Dans les contrats de travail ou les conventions collectives, des congés mobiles, des congés de maladie ou autres congés peuvent être prévus.

Ainsi, au-delà de ces congés rémunérés déjà prévus, l’employeur n’a pas l’obligation de payer les salariés qui ne peuvent fournir leur prestation de travail.

Was This Article Helpful?

0