Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Le retour au travail durant la COVID-19 : trucs et astuces

Avec le nombre grandissant de cas à la Covid-19 au Canada, il est normal que vos employés démontrent des inquiétudes face à leur santé. Certains pourraient être tentés de se prévaloir de leur droit de refus (article 12 de la Loi sur la santé et la sécurité au travail), et ce, s’ils ne se sentent pas en sécurité sur leur lieu de travail. Qu’arriverait-il alors à votre concession ? Cette question doit certainement en préoccuper plus d’un. En tant qu’employeur dans la situation particulière que nous vivons présentement, vous devez prendre des mesures appropriées afin de renforcer la sécurité de vos lieux de travail pour la santé de vos employés et du même coup réduire la peur que cette pandémie peut engendrer.

La crise actuelle a pour effet de générer de la peur chez les êtres humains, car nous nous retrouvons confrontés à nos craintes individuelles ; peur de la mort, peur de la maladie, appréhension de l’isolement, peur de perdre des êtres chers, etc. Celles-ci sont générées à la suite de facteurs multiples causant de l’anxiété, d’où l’importance de la communication pour l’atténuer. Ainsi, un employé qui est présentement en mise à pied temporaire aura été coupé de son milieu de travail. Si aucune communication n’a été établie, il sera donc plus à risque de redouter son retour au travail et de développer de l’anxiété ce qui augmentera proportionnellement son risque de refus.

Que faire pour éviter une telle situation ?

Avant tout, l’employeur a l’obligation de prendre toutes les mesures nécessaires afin de protéger ses employés. De ce fait, il est essentiel que vous preniez des mesures proactives pour vous assurer que vos employés sont à l’abri de tout danger sur vos lieux de travail, ce qui implique ceux au niveau de la santé. Il est donc primordial de mettre en place de nouvelles mesures afin de suivre les recommandations concernant le lavage des mains et la distance entre les personnes. À cet effet, vous pourriez installer :

  • Panneaux de « Plexiglass » ;
  • Bornes de lavage des mains aux entrées ;
  • Stations désinfectantes pour les mains à base d’alcool ;
  • Boîtes de mouchoirs en papier ;
  • Systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement ;
  • etc.

Planifier le retour au travail

Mais au-delà de ces mesures, il est important de communiquer à vos employés vos actions et vos intentions. La transparence vous permettra de rassurer vos employés par rapport à leur retour au travail. Par exemple, il vous est possible de leur envoyer des photos des installations pour assurer leur sécurité lors de leur retour au travail ou de leur expliquer à l’avance les nouvelles directives de santé et sécurité y compris les politiques et procédures révisées ainsi que les décisions de continuité des activités qui ont été prises.

L’essentiel est de les rassurer quant à leur retour au travail ce qui les rendra confiants de se présenter. Une fois la situation actuelle passée, vos employés se souviendront davantage de comment vous aurez agi en tant qu’employeur et ce qu’ils auront ressenti pendant la crise que de celle-ci en tant que telle.

Par ailleurs, pour sécuriser la poursuite des activités de votre entreprise, vous pourriez déterminer des postes clés et ne faire entrer que certaines personnes volontaires. Vous pourriez également procéder à une division des équipes en faisant entrer des groupes différents un jour sur deux de manière à ce qu’il y ait moins de personnes dans la concession en même temps; ceci permettrait d’augmenter la protection de vos employés et de protéger vos opérations, surtout si l’un d’entre eux devait obtenir un résultat positif à la Covid-19.

D’autres façons de faire comme des horaires flexibles ou des chiffres coupés pourraient être une solution à court terme dans le but de sécuriser vos employés. N’oubliez pas, les garderies et les écoles ne sont pas ouvertes, ainsi certains de vos employés pourraient bénéficier d’un horaire plus flexible durant cette période. Dans un contexte que nous n’avons collectivement jamais vécu, nous vous invitons plus que jamais à penser à faire les choses différemment – c’est ce qui saura vous distinguer en tant qu’employeur et entreprise.

D’un autre côté, vous pourriez vous questionner afin de cibler « qu’est-ce qui ferait le plus plaisir à mes équipes ? ». Tout dépendamment de votre situation, ça pourrait être des chèques cadeaux, un dîner pizza tous les vendredis, une prime de l’heure pour les gens qui travaillent avec le public, une semaine de vacances supplémentaires, etc. Il est important de valoriser le travail, car le contexte nécessite une adaptation et des sources de stress supplémentaires. Reconnaître ces efforts auront un effet bénéfique sur la motivation, la performance et la rétention de vos employés.

La communication, la clé d’une démarche de retour au travail réussie

Avez-vous appelé vos employés depuis le début de la crise ? Savez-vous comment se porte Jean-Pierre dont la mère est dans une résidence ? Est-ce que Georges a finalement réussi à obtenir son PCU – formulaire qu’il avait eu de grandes difficultés à remplir ? Comment se porte le fils de Chantale qui travaille dans un hôpital ? Comment se porte Anne-Sophie qui a un déficit immunitaire ?

Il est important de non seulement prendre des nouvelles et de s’informer, mais surtout de préparer le retour au travail en établissant un plan de communications. Pendant ces semaines d’arrêt, la vie de vos employés aura certainement évoluée et ils auront vécu bon nombre d’expériences de vie marquantes. Connaître les inquiétudes de vos employés vous permettra d’ajuster vos actions et de répondre à leur besoin de santé et sécurité au travail.

Pour ce faire, nous vous invitons à adapter vos communications à chaque cible et d’impliquer votre équipe de gestion dans celles-ci. Vous pourriez, entre autres, parler des mesures qui ont été prises, des impacts que la pandémie entraîne dans votre production, etc. Enfin, il est essentiel de communiquer clairement et de manière concise les situations vécues ou les conséquences réelles observables ; le climat de peur impose ce genre de communications.

Pour toutes questions ou assistance, nous vous invitons à contacter l’équipe du service-conseil en ressources humaines de la CCAQ au rh@ccaq.com

Was This Article Helpful?

0